Excursions

Historique

BRUXELLES

EXCURSIONS SCOLAIRES

La Grand-Place

            visiteurs

                         visites

Le grand jeu

Accueil

Précédent (gauche) Suivant (droite)

Les corporations établissaient un règlement que ses membres devaient respecter. Ce règlement portait surtout sur l'organisation du travail, la qualité des objets fabriqués et la compétence des artisans.


La caisse de la corporation (comme les mutualités aujourd'hui) s'occupait de ses ouvriers blessés, malades ou de ses veuves.

        

Chaque corporation avait ses armoiries.


Les armoiries de 6 métiers de la Nation St Jacques

Les métiers.

Il existait à cette époque un grand nombre de métiers qui aujourd'hui ont presque disparu.




Le sabotier.

Il fabriquait des sabots pour tout le monde, les adultes et les écoliers.      

Ils étaient adaptés aux besoins des différents métiers: il y avait les sabots de carriers, des tailleurs de pierre…




Le batelier.      

C'était la personne qui conduisait un bateau sur les cours d'eau. Il construisait aussi les bateaux


Le tonnelier.       

C'était l'ouvrier qui faisait ou réparait les tonneaux.



Le brasseur.   

C'était la personne qui fabriquait la bière, puis la vendait


La mercière.       

Elle vendait toute une série de choses utiles pour le ménage, pour la couture.


Le cordonnier.       

Le cordonnier réparait et ressemelait les chaussures que les clients lui apportaient. Parfois, il fabriquait également des souliers neufs en cuir.

Lors du jeu d'observation sur la Grand Place, les enfants seront confrontés aux noms des métiers anciens.

Historique de la Grand Place (2)

Précédent (gauche) Suivant (droite)